Les frontières : freins ou accélérateurs

Par Alexandre Makarovitch *
Professeur associé à l’IMA/UCO, AFSCET/UES
15 Avenue Rapp Paris 75007

Le samedi 29 septembre 2012 de 9h00 à 15h00

Alexandre Makarovitsch nous propose une journée d’étude ayant pour objectif de nous donner une perspective systémique de la notion de frontière et de ses implications.
La frontière est un concept incontournable qui atteint tous les acteurs et leurs interactions. Un positionnement correct des problèmes est trop souvent négligé par manque d’outillage adapté en ce qui concerne l’étendue et les limites de l’action. Pour pouvoir positionner correctement une frontière (savoir ce qui est dedans et ce qui est dehors, ou d’un côté ou de l’autre), avec les degrés de précision possibles – car le monde est imprécis, et avec un positionnement dans le temps – car les choses changent vite et les vérités d’hier ne sont plus nécessairement celles d’aujourd’hui, il est indispensable d’avoir une approche systémique.

Ce type de démarche est nécessaire dans ce monde d’aujourd’hui, instable, rapidement changeant, quelques fois même chaotique, monde dans lequel nous vivons et sur lequel nous agissons. Les interactions des acteurs, celles avec l’environnement sont essentielles ; les impacts de celles-ci sont souvent cachés, indirects et donc négligés, avec des conséquences quelque fois graves.

Il est trop souvent dit qu’il faut être concret, focalisé, efficace, négligeant de facto une réflexion en amont, sans réaliser que ces qualités viennent justement d’une réflexion préalable, qui est malheureusement trop peu dispensée de façon formelle dans l’enseignement universitaire ou spécialisé.
•    Être concret  : savoir de quoi on parle en temps et en lieu ;
•    Être focalisé  : se concentrer sur ce qui est important pour l’atteinte de l’objectif visé ;
•    Être efficace: réduire le temps passé aux essais-erreurs,
sont des qualités qui sont basées sur une connaissance profonde de ce qu’est une frontière.
C’est cette réflexion en amont, à mon avis obligatoire, que je propose d’animer dans le cadre de ce séminaire.

Une première présentation devra inclure : la systémique avec des éclairages structurel et temporel, les frontières (diversité, perméabilité, validité, visibilité, force), les contrôles et les boucles de rétroaction (leurs impacts sur les frontières), les réseaux de types divers et les frontières qu’ils génèrent et transgressent, l’imprécision et sa prise en compte.

Ensuite la journée se poursuivra en groupes de travail dans le cadre d’un atelier, menant à un échange sur des cas dans lesquels le positionnement de frontières est important, pour augmenter notamment l’efficacité dans l’action. Un travail de synthèse sera rendu à l’ensemble des participants.

Les sujets suivants sont proposés pour les ateliers :
– frontières en architecture ;
– frontières dans la santé ;
– frontières en robotique ;
– frontières en éducation.

Renseignements pratiques :

Lieu : 
Centre de formation J. Corbisier
Domaine de l’O.N.E.. Avenue de la reine, 1 1310 – La Hulpe
Accessible par route et train (gare de Rixensart)

Le nombre de places étant limité,  l’inscription par adresse e-mail est demandée : info@s-o.be
Coût : 75,00€, membres S&O et étudiants : 60,00€
Possibilité de repas sur place : 6,20€ (Sur réservation uniquement)

Organisation : 
Systèmes & Organisations ASBL,  Venelle aux jeux, 43̶ 1150 Bruxelles
N° d’entreprise : 879.391.390  ̶  Banque Triodos : 523-0802298-8

* Consultant Senior: Enseignement Universitaire en Systémique, définition de projets, aide à la prise de décision, création, changement et audit des organisations, prise en compte de la complexité,  patrimoine immatériel, innovation.
Professeur, Associé à l’Institut de Mathématiques Appliquées de l’UCO.
Membre des Conseils de l’AFSCET et de l’Institut F.R.Bull

Laisser un commentaire